Campeuse démontée par un pote

Histoire porno du 2 janvier 2018

Sarah est allé camper avec un couple de potes au fin fond de la forêt. Elle-même est pour l’instant célibataire, mais pas question de rester à la maison pour le weekend, et autant profiter du soleil et du camping. Ses amis Léo et Sandra aiment sortir dans la nature boire des bières et manger des saucisses au coin du feu, et lorsqu’ils proposent à Sarah de les accompagner, elle accepte tout de suite. Ils arrivent sur un coin bien tranquille, à l’écart de la route et à l’abri des regards indiscrets. Il fait bientôt nuit et ils montent les tentes. C’est alors que Sandra s’aperçoit avoir oublié les bières.

> Tu veux rencontrer une coquine ? Clique ici !<

Elle laisse donc son mec et sa meilleure amie seuls pendant qu’elle retourne en ville pour chercher de quoi picoler un peu. Sarah se change dans la tente et Léo en profite pour jeter un coup d’oeil à travers la fermeture éclair. Il découvre le cul de sa pote en string et il ne peut pas s’empêcher de sortir discrètement sa verge et de se masturber. Sarah se sent observée et se retourne d’un coup, surprenant ainsi le mec de sa copine en train de se branler le poireau sur elle. La jeune campeuse est un peu gênée vis-à-vis de son amie, il s’agit tout de même de son mec.

Mais l’envie de sucer une queue est trop forte, et Sarah indique au voyeur opportuniste de venir la rejoindre dans la tente.
Elle passe sa langue sur ses lèvres en guise de lubrifiant puis enfourne la grosse tige veineuse de Léo jusqu’au fond de la gorge. Léo lui prend les cheveux et lui baise littéralement la tête comme un forcené. Sarah devient rouge comme une tomate et ses yeux se remplissent de larmes. Les veines de son cou ressortent sur le côté et on voit bien qu’elle est au bord de l’asphyxie, pourtant le connard continue de lui bourrer le fond de la bouche. Il met des grands coups de reins dans sa gorge et lui fait un vrai curage des amygdales. Sarah commence à regretter d’avoir invité le mec de sa copine dans sa tente pour jouer au docteur.

démontage en règle pour la campeuse !

Mais c’est trop tard, Léo est en pleine érection, et il n’est pas question pour lui de s’arrêter à cette simple pipe, aussi violente soit-elle. La salope tend donc sa croupe bien en l’air pour faire un bon doggystyle. Léo s’embroche comme un repris de justice dans cette moule si tendre et juteuse. Sur chaque coup de burin, les grosses burnes du mec viennent percuter le clito de la belle Sarah qui commence enfin à prendre son pied. Il ne faut pas traîner, car Sandra ne va pas tarder à revenir avec les bières. Le type s’empresse d’enculer Sarah un petit peu puis il finit de se vider les couilles dans la bouche de la belle. Elle avale tout jusqu’à la dernière goutte. Il faut maintenant aérer la tente, car ça sent drôlement le cul là-dedans!

Tags: , , ,

Categorie : Adultère, Mateur / Voyeur, Sexe en extérieur, Sodomie | RSS 2.0 | Laissez un commentaire | trackback

Pas encore de commentaire pour cette histoire erotique

Répondre

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.