Il baise la patronne de sa maman en pleine fête

Histoire porno du 13 novembre 2017

Dans sa belle villa au nord de Nice, une chef d’entreprise invite son personnel et toute leur famille pour une petite fiesta, histoire de resserrer les liens.
Piscine, petits fourres, soleils, l’été, il faut profiter pour vivre des moments pareils.
Cette femme qui a plutot réussi dans sa vie est âgée de 56 ans, elle vit seule avec son unique fille de 21 ans car, s’étant séparée de son époux depuis plusieurs années déjà.
Toujours joyeuse et coquete, elle ne laisse pas le poids de l’âge l’emporter. Véronique a lutté dans la vie pour réussir alors elle fait de même pour garder la forme. Être toujours belle, jeune et attirante est son leitmotiv. Mise à part le travail, le sport est ce qui l’occupe plus. Elle peut passer des heures entières à courrir ou dans une salle de gym.

Tu veux baiser ta patronne ? Clique ici !!

C’est un samedi après-midi qu’elle a convié tout ce monde qui a répondu présent. Ils sont une centaine, elle les connait tous, jusqu’aux techniciens de surface de l’entreprise mais, leurs familles respectives non. C’est donc à tour de rôle que chaque employé présentera les membres de sa familles.
Julie est son assistance personnelle, elle a un fils de 23 ans qui s’appelle Harry et qui a quand même eu le temps de se déplacer, pour faire la connaissance de la collaboratrice, de très longue date, de sa maman.
Au moment des présentations, on pouvait voir combien Véronique était ravie de voir ce jeune homme. D’ailleurs, elle leur proposa une place de choix pour cette fête qui commence sous de bons auspices.

Pour la petite histoire, cela fait plus d’une decennie que Julie vend son expertise dans l’entreprise de Véronique pour qui elle est devenue une confidente. Ne se voyant le plus souvent qu’au bureau, en salle de sport ou pour aller prendre un verre le week-end, la patronne n’a jamais pris le temps d’aller rendre visite à son assistante, elle connait son époux mais pas Harry.
Au premier regard, Véronique ne manque de féciliter Julie pour le bel homme qu’elle a mise au monde et qui est si grand qu’elle en a le tourni.
Véronique n’est pas du genre à coucher avec des hommes plus jeunes mais celui-là l’impressionne particulièrement. Elle va peut-être être tentée par une aventure cougar !

La fête bat son plein quand elle invite le jeune homme à discuter avec pour parler de sa vie estudiantine, amoureuse… enfin, tout ce qu’on peut peut se raconter pour faire connaissance.

Cette femme est imposante, grande, blonde, lèvres fines, un regard profond et une forte poitrine. Du haut de ses 1m78, elle cause d’égal à égal avec Harry qui fait pratiquement la même taille.
Regard contre regard, pendant qu’ils discutent, une tension électrique se crée entre les deux quand soudain, la fille de Véronique s’interpose pour entrer dans la conversation.

Sonia : salut, moi c’est Sonia, la fille de Véronique.
Harry : enchanté Sonia, tu sais, j’ai toujours entendu parler de ta mère et, quand je me trouve comme ça devant elle, je suis fasiciné.
Sonia : ha ok ! Mais, elle n’est pas de ton âge, tu devrais redescendre de ton nuage.
Véronique : oulala, toujours toi et tes remarques désobligeantes ! D’abord, qu’est ce que tu vas t’imaginer ?
Sonia : Allez maman ! Je vous taquine, bon, c’était juste un passage éclaire, je vais enquiquiner d’autres invités, ciao !

Il se lance pour baiser sa patronne!

Après le passage de Sonia, les deux sont restés bouchés bées un moment, comme s’il y avait un brin de vérité dans sa remarque.
Le jeune homme décide donc de passer à l’attaque, de tenter le coup, un risque qu’il prend sachant que ça pourrait détériorer les relations entre sa maman et la patronne.

Harry : tu sais Véronique, depuis que nous discutons, tu me fais une impression, ça risque d’être un peu déplacé mais, tu es une femme qui me plait.
Véronique : mon âge ne te dérange pas ?
Harry : pas le moins du monde, d’ailleurs, tu es si belle qu’on te donnerait 20 ans de moins.
Véronique : Humm, en plus d’être mignon, t’es un sacré beau parleur.

Le ton était lancé, il revenait maintenant à Harry de prendre son courage à deux mains et de passer à la vitesse supérieure. Il lui propose alors de s’éclipser un moment car, tout était brouillant.
Véronique lui demanda de le suivre discrètement et, quelques minutes plus tard, il se retrouva dans la chambre de cette dernière.
Pour ne pas perdre de temps, il ferma la porte à clé, puis, projeta la patronne sur son lit avant de l’embrasser avec force. Il retira son slip et la retourna pour la prendre en levrette, comme une bonne salope. Après cinq minutes d’intense coït, elle reçoit le sperme du jeune Harry sur sa robe. Embarrassée, elle lui demande de filer… Comment fera-t-elle pour nettoyer ses vêtements et passer inaperçue ?

Tags: , ,

Categorie : Femmes mûres, Gros seins | RSS 2.0 | Laissez un commentaire | trackback

Pas encore de commentaire pour cette histoire erotique

Répondre

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.